ENTREPRISE EN DIFFICULTE…
ET SI VOUS ETIEZ LE PROCHAIN ?

DIFFICULTES…

DIFFICULTES

EST-CE QU’ON S’Y ATTENDAIT ?

Nokia, BlackBerry, Kodak, Toys’R’us, Léon de Bruxelles, Nissan, Thomson ces sociétés plus prestigieuses les unes que les autres soit :

  • Elles ont quasiment « disparues de l’esprit des gens » telles que Nokia ou Blackberry alors même qu’elles furent à leur apogée il y a à peine quelques années.
  • Ces sociétés ont été au bord de la fermeture avant d’avoir eu un plan de redressement qui les a sauvées telles que Léon de Bruxelles ou Nissan
  • Elles sont en cours de fermeture alors que personne ne s’y attendaient réellement tel que Toys’R’us

Sans compter à plus petite échelle et sur le territoire français le chiffre de 61000 entreprises (environ) qui faisaient faillite chaque année (chiffre de 2016 recensé par la banque de France).

Comment des sociétés avec une santé financière telles qu’elles ont pu connaître se sont retrouvées dans de telles situations ?

Etait-ce dû leur stratégie marketing ? Leur stratégie commerciale ? Leur produit ? Des problèmes de management ? Une mauvaise gestion financière ?

En prémisse il est important de connaître 3 points avant même d’aller plus loin dans l’analyse de votre société :

1. La remise en question :

La 1ère des choses à savoir pour toute entreprise qu’elle que soit sa taille, sa notoriété, son CA est qu’elle n’a aucune garantie sur l’avenir. Il faut savoir se remettre en question régulièrement pour avancer et prendre les bonnes décisions.

Et ce, quelles que soient la situation, le moment ou les personnes vous les proposant.

Cas d’entreprises…

Pour en revenir aux sociétés précitées, certaines d’entre elles ont raté un train à un moment donné qui leur a été très préjudiciable.

Par exemple pour la faillite de Kodak s’explique par non positionnement sur l’appareil photo numérique, nouvelle tendance du moment. Quant à Nokia c’est dû à Android, BlackBerry aux écrans tactiles. Si eux ont échoué nous n’en sommes pas à l’abri non plus.

2. Les bons conseils :

Le 2nd point à savoir en tant qu’entrepreneur, directeur… est que si vous tirez l’alarme assez tôt vous avez toujours la possibilité de vous en sortir.

Arrivé à un moment c’est extrêmement difficile de vous en sortir…

D’ailleurs un des points communs connus chez beaucoup d’entrepreneurs lorsque leur entreprise est en difficulté ou commence à l’être est que soit :

  1.  Ils ne le savent pas et ne s’en doutent pas :

    C’est souvent par ignorance d’un savoir-faire dans la gestion d’entreprise et de bonnes recommandations. Ce cas s’applique d’autant plus lorsque l’entreprise a un « joli CA » (Par exemple 1 ou 2 million d’euros l’année) mais de par la « fierté » face à ce que la personne a bâti et manque de conseils utiles, elle ne voit pas les problèmes qui couvent…

  2. Ces entrepreneurs voient sans voir quel est le réel problème :

    Ils voient qu’il y a quelque chose qui ne va pas mais ils ne trouvent pas quoi. Peut-être même ont-ils  fait appel à un ou des consultants mais n’ont toujours pas trouvé quel était le problème par manque de compétences ou d’intérêts…

  3.  Ils ne reconnaissent pas qu’il y a un problème alors qu’ils ont les preuves devant leurs yeux :

    C’est plus par « égo » c’est-à-dire reconnaître un échec mais cela peut être aussi pour ne pas montrer qu’on s’abat devant l’épreuve mais que au contraire on est sûr de nous…

  4. Ces gérants savent quels sont les problèmes mais n’agissent pas :

    Paresse, fatigue, manque de motivation, laisser aller, attitude passive…Différentes raisons expliquant cela.

Ces points sont des choses vécues personnellement dans différentes sociétés que j’ai pu voir ou travailler pour…

3. Les bonnes personnes :

Le 3ème point est que si vous avez les bonnes personnes pour vous aider vous devriez pouvoir vous en sortir. Même si vous êtes limite au bord du gouffre.

En effet il est fondamental pour une entreprise d’avoir (surtout en cas de difficultés) des hommes capables de redresser la barre comme ce fut le cas pour Léon de Bruxelles ou Nissan.

Mais il est important aussi que toutes les personnes mobilisées dans le projet mettent en place les conseils prodigués et fassent confiance aux conseils prodigués.

Savoir avoir confiance…

Si j’évoque la confiance c’est que j’ai pu personnellement voir un certain nombre d’entrepreneurs avoir du mal avec le changement. Pourquoi ?

Car il s’agit de quelque chose généralement de nouveau, qu’ils ne maîtrisent pas. Oui car par le passé ils « maîtrisaient » ce qu’ils faisaient.  Ils maîtrisaient leur « process ». Ils savaient comment fonctionnait leur entreprise…Même si leur stratégie, leur plan était bancal au moins cela marchait « un peu ».

Il est donc nécessaire d’avoir confiance au consultant, redresseur qui cherche à vous aider.

Bien sûr vous devez toujours faire attention aux consultants ayant pour seul intérêt l’argent et n’y connaissant que très peu sur le sujet cependant il faut savoir accepter le changement.

Il est donc important d’être bien entouré pour la transformation de votre société quelle qu’elle soit.

Il existe deux autres facteurs vecteurs de réussite permettant à toutes sociétés de marcher.

Plus que cette introduction, si vous lisez cet article c’est que vous vous sentez concerné.
Chaque entreprise est différente et les problèmes aussi…
Pour mieux anticiper :

|

Copyright 2016 - 2020 - Agence ISM